Crépuscule

Acrylique et spray sur toile, 140 x 200 cm, 2015

Connue sous le nom de Painted Ladies (Femmes fardées), la Maison Victorienne est un type de maison qui s’est développé durant l’ère victorienne (1837—1901).

Dans sa peinture The House by the Railroad , Edward Hopper met en scène une maison victorienne sur un fond de ciel crépusculaire. La maison est coupé en bas par un premier plan de voie ferrée. La composition évoque à la fois l’importation du style occidentale dans les grands espaces Nord-Américains et l’accélération de la modernisation et de la domestication grâce aux locomotives et à l’industrialisation.
On imagine que les trains passent à côté de cette maison mais ne s’arrêtent pas. De cette façon elle est isolée mais toujours là.
Plus tard, Hitchcock s’inspira de cette toile pour son film Psychose où l’isolation se passe à l’intérieur de cette maison et en l’occurrence à l’intérieur de la tête du personnage qui l’habite.