Purgatoire

huile, acrylique et spray sur toile, Ø 80 cm, 2015

Purgatoire est une tour de surveillance de la prison Evin à Téhéran. Cette prison a été le lieux de massacres, de tortures et de violations des droits des prisonniers. Mon grand père qui était contre la révolution Islamique Marxiste en Iran y mourut en 1979. Mais la question de la prison en tant que labyrinthe et lieux de suspension dépasse mon histoire personnelle. Jean Genet en est un exemple illustre. En 1942, arrêté et emprisonné pour vagabondage et vol, coincé dans sa cellule du centre pénitentiaire de Fresnes, il écrit son désir d’évasion :

Il m’est arrivé … de désirer m’avaler moi-même en retournant ma bouche démesurément ouverte par-dessus ma tête, y faire passer tout mon corps, puis l’Univers, et n’être plus qu’une boule de chose mangée qui peu à peu s’anéantirait : c’est ma façon de voir la fin du monde.